11/02/2009

Oyez, Oyez braves gens !

Frédérique Longrée
et
Théophile de Giraud

vous invitent à participer à la première

Fête des Non-Parents

qui se tiendra le samedi 16 mai 2009, de 19 à 23h, à la Dolce Vita
(37, rue de la Charité 1210 Bruxelles)

Vous n’avez pas d’enfant ? Soyez-en fier ! Que cette absence de progéniture résulte d’un choix ou d’une fatalité, vous n’imaginez pas quel précieux service votre stérilité rend à l’humanité ! Non seulement vous avez la certitude de ne pas mettre au monde un délinquant sexuel ou un néo-nazi, mais l’environnement vous doit une flamboyante chandelle. Notre planète croule sous le poids de la proliférante espèce humaine : la manière la plus efficace de réduire drastiquement notre empreinte écologique est de ne pas donner le jour à un nouveau consommateur-pollueur.

Mais peut-être avez-vous choisi de ne pas vous reproduire par amour pour l’enfant que vous n’aurez jamais : il est vrai qu’il fait de moins en moins bon naître dans notre société darwinienne et que le néant reste la meilleure citadelle contre les assauts du destin ou les ravages de l’inflation. Votre non-progéniture ne finira ni au chômage ni au CPAS ; elle ne risque pas non plus de mener une triste vie de salarié en attendant de mourir du cancer, ou, pire, de vieillesse. Elle vous en remercie du fond de son doux cocon de nuit.

Il se peut encore que vous ayez préféré jouir de votre propre existence plutôt que d’en consacrer les meilleures années à l’éducation d’un être qui ne sera somme toute qu’un obstacle à votre propre épanouissement. Combien de rêves et de nobles révoltes ne sacrifions-nous pas sur l’autel de notre désir de bambin ? Peut-être enfin avez-vous voulu priver les capitalistes d’un nouvel esclave : nous vous en félicitons.

Quoi qu’il en soit, il est injuste que les non-parents ne soient jamais célébrés comme ils le méritent. C’est pourquoi nous leur proposons, en première mondiale, de se retrouver fraternellement dans un lieu où personne n’aura le mauvais goût de leur reprocher leur choix de vie et où il fera bon rire autour du feu de notre exaltante liberté !

Bref, après la fête des Mères, la fête des Pères, et la fête des Enfants (Saint-Nicolas),

voici enfin la Fête des Non-Parents,
les vrais héros de notre temps !

AU PROGRAMME :

19h30 : Remise de la médaille du mérite écologique à chaque non-mère et non-père présent
20h : Présentation par Corinne Maier de son best-seller « No kid, 40 raisons de ne pas avoir d’enfant »
21h : Débat passionné avec le public
21h30 : Signature du « Grand Livre de la Stérilité » : chaque participant sera convié à écrire son témoignage sur son statut de non-procréateur en vue d’une publication sur le blog de l’événement, voire sur papier si un éditeur un peu fou se joint à la démarche
22h : Grande beuverie collective pour célébrer les joies de la non-parentalité

BIENVENUE A TOUS !!!

FREDERIQUE ET THEOPHILE

(qui n’ont pas de descendance et pas la moindre intention d’en avoir)

On en parle :-))

http://philomag.com/fiche-philinfo.php?id=112

http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx?ArticleID=DMA19042009_003

http://archives.sudpresse.be/entre-fete-des-meres-et-fete...

http://archives.lesoir.be/ils-ha%EFssent-les-enfants-et-i...

http://www.metrotime.be/UserFiles/DigiPaper/fr/20090313/9...

Quelques ouvrages réjouissants à l’usage des non-parents :

ANNABA : Bienheureux les stériles
David BENATAR : Better never to have been : the harm of coming into existence
Emilie DEVIENNE : Etre femme sans être mère
Théophile de GIRAUD : L’art de guillotiner les procréateurs : manifeste anti-nataliste
Roland JACCARD : Le cimetière de la morale
Corinne MAIER : No kid : 40 raisons de ne pas avoir d’enfant
Yves PACCALET : L’humanité disparaîtra, bon débarras !
Michel TARRIER : Faire des enfants tue : éloge de la dénatalité
Isabelle TILMANT : Epanouie avec ou sans enfant
Edith VALLEE : Pas d’enfant, dit-elle…

 

n581523695_873355_2770


11:39 Écrit par Th dans Général | Lien permanent | Commentaires (89) |  Facebook |